Inauguration hier soir de la version française de l'expo et malgré la presse de la foule, bien avisée de s'y trouver, un ravissement ! qualité des oeuvres présentées, scénographie, éclairage et documentation... on en voudrait admirer plus encore !
A voir et revoir jusqu'en juin au musée des Arts décoratifs.

 

Les plus : - le catalogue, véritable somme des connaissances à ce jour sur le "ciseleur-doreur du Roi" ou plutôt des rois Louis XV et Louis XVI,

- le parcours dans les salles 17 et 18ème du musée pour découvrir les oeuvres de la maison Lignereux, célèbre pourvoyeuse d'oeuvres d'art au 18ème récemment ressuscitée, maison invitée pour la circonstance et pour nous époustouffler 

20170316_224537- l'exposition Odiot, incontournable elle-aussi !