Antiquités et objets d'art du XVème au 21ème siècle

25 octobre 2017

Immense choix d'abat-jour à la galerie !

Bientôt le passage à l'heure d'hiver ! Alors pour agrémenter vos lampes et offrir un nouveau décor à votre intérieur, la galerie vous propose plus de 700 abat-jour neufs à 50% du prix du commerce

abj3

Toutes sortes de modèles : du classique au moderne, prise basse ou haute, toile, contre-collé, organza, soie, etc. 

abat-jour 2

 

Galerie Arts XV-21, 29 rue Grande à Moret sur Loing

Tél : 06 71 00 46 12

Samedis, dimanches et jours fériés de 10 à13 heures et 15 à 19 heures. 

abat-jour3

Posté par ARTS XV-21 à 11:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,


Une expo pas comme les autres

La mairire du 5ème arrondissement de Paris propose, dans la très belle salle des mariages et jusqu'au 30 octobre, 36 oeuvres de 10 graveurs, peintres et/ou sculpteurs actifs en France ces 40 dernières années. 

Erik Desmazières

Le titre : "PRESENCE DE LA PEINTURE EN FRANCE 1974-2016", qui s'imprime en rouge sur la couverture blanche du catalogue, est aussi sobre qu'éloquent, voire interloquant... Mais oui ! il y a à côté de nous, chaque jour, des artistes qui vivent, travaillent patiemment, avec méthode et rigueur. Des artistes qui, sans échapper totalement aux circuits commerciaux "institutionnalisés", n'en dépendent pas forcément. Des artistes qui s'attachent à l'oeuvre bien fait, à intégrer l'héritage des Maîtres passés pour créer, recréer. 

C'est ce que nous explique Marc Fumaroli dans sa préface "pamphlétaire" qui commence ainsi :" Voilà une exposition hors musée, hors galerie, hors marché..."

 

Philippe Garel, Flux

Ils sont bien réels, vivants ( à l'exception de Jean-Pierre Velly, décédé en 1990), abordables (au sens humain du terme), passionnés et parfois intarissables, la timidité passée. 

Denis Prieur

Il m'arrive de côtoyer l'un d'eux, Denis Prieur, dans notre ville de Moret sur Loing. J'ai eu le plaisir et l'honneur de rencontrer et converser avec Erik Desmazières à la galerie Documents 15, à Paris, où il expose. Mon admiration pour son travail n'en est que plus inconditionnelle depuis lors. J'ai pu acquérir de Gérard Diaz et Sam Szafran quelque gravure qui font mon bonheur chaque fois que j'y pose le regard. Je connaissais le travail de Messieurs Seguela, Velly et Vinardel mais ai découvert le paysagiste Boubounelle, Philippe Garel au réalisme prenant et Yvan Theimer qui revisite l'Antique, notamment par sa fascinante tête de Méduse en bronze. 

 

Yvan Theimer, Méduse, bronzeA voir avant la fin du mois donc ! Sans oublier de se pencher sur catalogue et les présentations de Lydia Harambourg...

 

25 mai 2017

On suit Danielle Burgart !

Une nouvelle occasion de retrouver l'étonnant travail de cette artiste !

 

 

expo Danièle Burgart

Festival d'histoire de l'Art !

C'est bientôt ! L'EVENEMENT A NE PAS MANQUER ! 

Posté par ARTS XV-21 à 16:38 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

15 avril 2017

Rencontre coup de coeur !

D Burgart monotypeHeureuse découverte en mars à Lille Art'up que le travail de Danielle Burgat présenté par la galerie Brûlée de Strasbourg ! 

Cette semaine nous avons enfin poussé la porte de son atelier. Graveur au départ, puis peintre et sculpteur, l'artiste est totale et dit ne pas arriver à se limiter à une seule technique. Maîtrise des techniques mais aussi de la représentation du corps et de la figure animale... Danielle Burgart est une alchimiste du tout. 

A voir sur : www.danielle-burgart.com et sur : https://fr-fr.facebook.com/Danielle-Burgart-peintre-171012876246545/

D Burgart expos

Posté par ARTS XV-21 à 12:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


08 avril 2017

Parmi les arrivages de cette semaine :

galerie 8avril17

Pour rappel, la galerie est ouverte aujourd'hui et demain, puis sur RDV jusqu'au prochain WE. 

Posté par ARTS XV-21 à 15:23 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

01 avril 2017

La galerie est ouverte !

1 avril 2017

 

Posté par ARTS XV-21 à 16:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 mars 2017

Pierre Gouthière aux Arts Décoratifs : royal !

Inauguration hier soir de la version française de l'expo et malgré la presse de la foule, bien avisée de s'y trouver, un ravissement ! qualité des oeuvres présentées, scénographie, éclairage et documentation... on en voudrait admirer plus encore !
A voir et revoir jusqu'en juin au musée des Arts décoratifs.

 

Les plus : - le catalogue, véritable somme des connaissances à ce jour sur le "ciseleur-doreur du Roi" ou plutôt des rois Louis XV et Louis XVI,

- le parcours dans les salles 17 et 18ème du musée pour découvrir les oeuvres de la maison Lignereux, célèbre pourvoyeuse d'oeuvres d'art au 18ème récemment ressuscitée, maison invitée pour la circonstance et pour nous époustouffler 

20170316_224537- l'exposition Odiot, incontournable elle-aussi !

 

03 mars 2017

Comment vous décrire ?

nouveautés

Avant un saut plaisir jeudi au salon d'Art contemporain Lille Art Up !, nous avons rentré pas mal de choses... pas mal du tout ! mais qui ne tiennent pas sur une photo. Une quinzaine de toiles, autant d'objets je crois, dont un très beau bronze de Clovis Masson : 

C MassonDonc difficile à décrire. Mais à voir dès demain à la galerie (29 rue grande, Moret sur Loing). 

Attention cependant, ce sera le dernier week-end d'ouverture à Moret, avant le salon de Chatou auquel nous participons du 10 au 19 mars, et faute de maîtrise parfaite du don d'ubiquité (ce que nous regrettons fort, croyez-le) la galerie sera fermée ensuite jusqu'au 25 mars. 

Et en passant, n'oubliez pas le vernissage samedi à partir de 17h puis l'expo jusque fin avril à galerie voisine Espace Regards (12 rue du Donjon) qui présente : INSTANTS : Lila, Anne Clerget et Didier Goguilly ! 

 De même que le vernissage à 18h samedi de l'expo Cerdà à la galerie le Vivier, rue de l'Eglise. 

Centauromachie, la suite...

bas relief centaures médaillon

A force de chercher... on trouve ! Le modèle ayant servi au médaillon central de notre bas relief se trouve dans les collections de l'Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts à Paris. C'est un dessin d'Egidius Sadeler II (1570-1629). Le format, ovale, a été un peu "compressé" pour entrer dans l'arrondi du médaillon mais le bombé de l'écu s'y adapte d'autant mieux et lui donne plus de vivant encore. 

La fiche de l'ENSBA avec la reproduction du dessin est consultable sur ce lien : http://www.photo.rmn.fr/archive/13-598008-2C6NU06JYT6L.html

Quelle merveille de composition ! Je voyais bien que cela ne pouvait être qu'une main de maître... et quand on apprend que la famille Sadeler descend de graveurs d'armures flamands, comment ne pas sourire devant ce bouclier ? 

Reste encore à définir le trajet passé de ce dessin et qui l'a croisé pour en faire notre écu. A suivre donc...